Leica Montmartre - Elle et Lui Photographie
Top left menu
Top left tab
Top right tab
Top left tab
Top right tab
Top left tab
Top right tab
Top left tab
Top right tab
Top left tab
Top right tab
Top left tab
Top right tab
Top left tab
Top right tab
Top left tab
Top right tab
Top left tab
Top right tab
Top left tab
Top right tab
Top left tab
Top right tab
Top left tab
Top right tab
Top right menu
top 2nd menu
Separator 2nd menu
Separator 2nd menu
Separator 2nd menu
Separator 2nd menu
Separator 2nd menu
Separator 2nd menu
bottom 2nd menu
Legal link top
Legal link bottom
Newsletter

anglais
Le plus recherché
- leica
- 28 mm
- leica M9
- summicron
> Tests & Essais > Tests d'objectifs
Heavy separator
 
Prise en main du Leica APO-Vario-Elmarit-SL 90–280 mm f/2.8–4

90_280.jpg 

 

 Cet objectif venant d'arriver à la boutique, un test / prise en main s'imposait.

 

 

 Je dois reconnaître que j'avais un a priori très très négatif, trop lourd, trop gros, et en plus un zoom ! (je n'aime pas les zooms)


Après deux heures d'usage (avec le dernier Firmware - 2.0 - du SL), force est de lui reconnaître plusieurs qualités :

- L'incroyable rapidité de la map, il balaye toute l'étendue des distances, de la mise au point minimum à l'infini, en une fraction de seconde, c'est tout simplement bluffant, j'utilise assez régulièrement un AF-S NIKKOR 70-200mm f/2.8G ED VR Ⅱ, et à ce niveau, il est loin derrière ! De même pour le Canon 
EF 70-200mm f/2.8L IS II USM, que j'utilise aussi assez régulièrement, 
nous sommes là dans une rapidité de mise au point qui est hors concours, et quel silence !

Le mécanisme de mise au point interne doit avoir été soigneusement calculé, on sent que peu de lentilles se déplacent pour arriver à cette fulgurante rapidité, le centre de gravité de l'objectif ne change pas, la map accroche à une rapidité inouïe, même s'il m'est arrivé, quand le collimateur de map était sur un motif sans contraste (comme un ciel gris), que l'autofocus mouline sans accrocher, assez rageant, il suffit de viser un motif un peu plus contrasté et de recadrer ensuite. (sûrement une optimisation du firmware à faire)

- Partant du principe que cet objectif serait assez souvent utilisé à pleine ouverture, j'ai tout fait à l'ouverture maximum, et je dois dire que le résultat est bel et bien là.
Niveau définition on est dans la même gamme qualitative que les focales fixes, et le bokeh est plaisant.

 

 

Conditions opératoires : temps changeant, ensoleillé puis couvert, milieu / fin d'après midi à Montmartre, stabilisation sur OFF, DNG et post-production légère dans Lightroom CC, place aux résultats en photos :

 

90 mm, 1/320s à f/2,8, ISO 800

L1000085_comp.jpg


Crop @ 100%

L1000085_90_280_crop.jpg

A courte distance et même en condition lumineuse défavorable, le résultat est bon.

 

 

192mm, 1/1000s à f/3,5, ISO 400 

L1000103.jpg

 

 

280mm, 1/5000s à f/4, ISO 200 

L1000093.jpg 

 

Un joli rendu des couleurs, et mêrme en bout de course du zoom (280) une définition très élevée. 

 

L1000093_Leica_APO_Vario_Elmarit_SL_90a__280_mm_f2.8a__4_crop.jpg 

(Crop @100%)

 

 

280mm, 1/800s à f/4, ISO 100  

L1000111Leica_APO_Vario_Elmarit_SL_90a__280_mm__f2.8a__4.jpg 

L1000111Leica_APO_Vario_Elmarit_SL_90a__280_mm__f2.8a__4crop.jpg

(Crop @100%)

 

Et, cerise sur le gâteau, mise au point toujours parfaite même à pleine ouverture !

 

 

Pour changer de la pleine ouverture, une série de trois photographies en fermant le diaphragme d'une valeur à chaque fois à partir de la pleine ouverture afin de voir l'évolution du rendu des flous.

 

90mm, 1/2500s à f/2,8, ISO 200   

L1000125_Leica_APO_Vario_Elmarit_SL_90a__280_mm__f2.8a__4.jpg

 

90mm, 1/1250s à f/4, ISO 200 

L1000126_Leica_APO_Vario_Elmarit_SL_90a__280_mm__f2.8a__4.jpg

 

90mm, 1/640s à f/5,6, ISO 200 

L1000127_Leica_APO_Vario_Elmarit_SL_90a__280_mm__f2.8a__4.jpg

 

Je trouve que le rendu des flous est agréable à ces trois ouvertures.

 

 

Pour tenter d'illustrer cette incroyable rapidité à effectuer la mise au point, je me suis amusé à photographier la chaussure d'une personne qui marchait devant moi, j'étais moi-même en train de marcher,

bien sûr à pleine ouverture pour rendre la tâche la plus ardue possible ! 

91mm, 1/2500s à f/2,8, ISO 400

L1000130.jpg

 

Et le crop @ 100% :

L1000130_3_crop.jpg

 

Oui, c'est net, et d'ailleurs, je n'étais même pas en AF-C (continu) mais juste en AF-S ! La rapidité et la précision de la mise au point sont vraiment bluffantes  !

 

 

 

Continuons encore avec quelques photographies de fleurs... La fin de l'après midi arrivant, le vent s'est levé et soufflait très fort en rafale sur la Butte, 

malgré cela, la mise au point était toujours aussi fulgurante et précise, réellement incroyable, j'ai juste été obligé de monter en vitesse d'obturation.

 

Toujours en bout de course du zoom et à pleine ouverture, 280mm, 1/3200s à f/4, ISO 800   

L1000154.jpg 

Crop @100%

L1000154_crop.jpg

 

C'est ciselé et le rendu des couleurs est vraiment excellent. 

 

 

Pour finir, un bouquet de tulipes chez le fleuriste à côté de la boutique :

 

162mm, 1/1600s à f/3,3, ISO 800 

L1000173.jpg

 

Crop @ 100%

L1000173crop.jpg

La définition est très élevée, le rendu très fin.

 


Alors oui, cet objectif est lourd et encombrant, mais la maniabilité et l'agrément d'utilisation sont très élevés, la rapidité de mise au point est proprement stupéfiante, sans équivalent à l'heure actuelle, il faut essayer pour s'en rendre compte, et l'étendue de variation de focales, c'est vraiment quelque chose, on cadre comme on veut, simple et très pratique, sans oublier que cet objectif est très équilibré sur un SL, peut être plus encore que le 
Vario-Elmarit-SL 24–90 mm f/2.8–4 Asph.

 

Eric Bascoul 04/2016

 

Light separator
Votre panier
Le panier est vide
Shopping cart bottom
Votre espace
E-Mail :

Mot de passe :

Bottom page top
Print Imprimer cette page
Powered by PLICI ©